• Marion Bellissen

Pourquoi les bébé pleurent-ils?

Les bébés qui pleurent sont souvent une source d'inquiétude pour beaucoup de parents. Quand votre bébé pleure et que vous ne savez pas pourquoi, cela peut éveiller en vous des sentiments d'anxiété, d'impuissance, de frustration, d'incompétence et même de colère et d'hostilité.

Ayant grandi sous le diktat de " ne pas gâter les bébés", nous sommes nombreux à avoir des sentiments partagés à l'égard des cris et des larmes.


Les bébés pleurent pour deux raisons profondes. D'une part, ils essaient de communiquer un besoin ou une gêne. Ils peuvent avoir faim, s'ennuyer, avoir froid ou bien ils ont simplement besoin d'êtres tenus. Quelquefois il est difficile de saisir de quoi ils ont besoin. Le rôle des parents ou des soignants est d'essayer de combler les besoins du bébé aussi rapidement et précisément que possible. Les bébés ne peuvent pas être "gâtés". Il est impossible de leur donner trop d'amour, d'attention et de contact physique.


Le seconde raison des pleurs durant l'enfance est moins bien comprise. Beaucoup de bébé continuent à pleurer quand tous leurs besoins fondamentaux ont été comblés.

Ce genre de pleurs, qui culmine aux alentours de 6 semaines, a été nommé "colique". Cela peut durer plusieurs heures par jour. L'explication traditionnelle pour ces pleurs a été centrée sur d'éventuels problèmes physiques tels que des gaz ou des troubles digestifs. Cependant, des recherches ont montré que la plupart des bébés qui ont des coliques ne présentent rien au niveau de leur digestion, et sont la plupart du temps en excellente santé. Aujourd'hui, il est nécessaire de prendre en compte de possibles raisons émotionnelles qui provoquent les pleurs.


Chaque bébé a des besoins différents. Ils sont extrêmement vulnérables et peuvent avoir une quantité considérable de souffrances émotionnelles qui résultent d'une accumulation d'expériences stressantes. Une détresse peut être due à une naissance traumatisante ou a des difficultés après la naissance. Les bébés font l'expérience de la confusion alors qu'ils essaient de comprendre le monde et ils sont facilement effrayés ou sur-stimulés. Ils se sentent aussi frustrés car ils s'efforcent de développer de nouvelles capacités et tentent de communiquer. Tout cela provoque un désordre émotionnel qui est enregistré dans le corps.


Heureusement, les pleurs sont aussi un moyen de guérison. Grâce aux pleurs, ils évacuent. Les hormones de stress sortent par les larmes. Les larmes aident à restaurer l'équilibre chimique du corps après un stress. Un nouveau-né qui a été isolé dans une couveuse sans contact humain pendant plusieurs jours, peut avoir besoin de pleurer et d'exprimer sa rage pendant des heures, des jours ou des mois dans le but de soulager la souffrance émotionnelle provoquée par cette expérience aussi déconcertante.

Un enfant de 3 mois peut avoir besoin de pleurer longuement après une réunion de famille pendant laquelle il a été tenu par différentes personnes qui ne lui sont pas familières.

Un enfant de 6 mois qui a essayé d'avancer en rampant toute la journée, et qui n'a réussi qu'à reculer peut avoir besoin, à la fin de la journée, d'exprimer ses frustrations en pleurant de rage avant de pouvoir s'endormir tranquillement.


Dans ces exemples là, ce n'est pas le fait de pleurer qui blesse. Pleurer, c'est le processus par lequel le bébé se guérit de ses blessures.


Découvrez des informations sur les bienfaits du massage pour bébé et sur mes ateliers de massage bébé à Lyon.












8 vues0 commentaire