• Marion Bellissen

Ne rien dire pour éviter de les faire souffrir.....

Bien souvent dans des épreuves ou périodes difficiles de la vie , on préfère ne rien dire à nos enfants pour ainsi les protéger. Et aussi parfois pour éviter de faire face à leurs propres émotions. Exercice d'autant plus difficile si nous-même n'avons pas appris à exprimer les nôtres.

Or en voulant cacher la vérité, c'est tout l'effet inverse qui se produit. Et je l'observe bien souvent dans mes accompagnements.

L'enfant va alors mettre en lumière de manière inconsciente les non-dits et émotions enfouies de ses parents ou de ses aïeux. Il va alors les traduire par des comportements ou des symptômes physiques. "Les enfants parlent avec des mots, mais ils disent le plus souvent l'essentiel avec des maux".C'est sa manière à lui de dire "Stop". Il tente de nous faire comprendre qu'il y a un positionnement qui n'est pas juste! En ne disant rien, le parent se maltraite et du coup, l'enfant fait pareil ....

Il exprime ainsi le dysfonctionnement émotionnel que nous adultes avons parfois du mal à assumer.

Pourtant, en leur apprenant à exprimer leurs ressentis et en leur donnant la permission de libérer leurs tensions, nous leur donnons l'occasion de devenir des adultes responsables et ainsi nous les aidons à mieux appréhender les difficultés de la vie.





0 vue0 commentaire