• Marion Bellissen

Le coeur a ses raisons que la raison ignore!

Aujourd’hui, les neurosciences ont permis de démontrer qu’il existe une autre donnée tout aussi importante que la tête : le coeur! On parle alors de l’intelligence du coeur, l’intelligence émotionnelle et relationnelle.

Grâce à ces dernières découvertes, nous savons désormais que le quotient émotionnel est bien plus important et impactant dans nos capacités futures à vivre notre vie que le quotient intellectuel.

On comprend alors comme il est primordial d’encourager nos enfants à exprimer ce qu’ils ont en eux. De les aider à avoir confiance en leur capacités, goûts, désirs et besoins. Se rappeler que derrière un comportement se cache toujours un besoin.

En relisant le livre de la psychologue Isabelle filiozat « Il n’y a pas de parent parfait! », je tombe sur cette phrase qui prend tout son sens dans mes accompagnements : « Aidons nos enfants à sentir, nommer et utiliser leurs émotions. Donnons leur la permission de libérer leurs tensions, offrons leur de l’espace pour leurs décharges émotionnelles, ils sortiront grandi de toutes les difficultés de la vie. » Et surtout, surtout, ne culpabilisons pas de ne pas toujours y arriver!!



17 vues0 commentaire