• Marion Bellissen

Au moment de la naissance....

Au moment de sa naissance, le nouveau-né aura besoin d’être entendu, écouté et rassuré. Car en venant au monde, il a fait lui aussi un sacré boulot! En fonction de la manière dont il est né, il a pu vivre des émotions fortes. L’accouchement reste une étape très anxiogène pour lui. Il quitte le connu pour aller vers l’inconnu. Ces émotions seront amplifiées si la naissance a été particulière : prématurité, mise en couveuse, naissance déclenchée, naissance par césarienne, sous anesthésie générale, avec forceps……


Imaginez-vous à sa place 1 minute :


Il quitte l’univers chaud de sa maman, rythmé par les battements de son coeur pour passer ensuite dans un univers froid, aseptisé et ébloui par la lumière blanche et tous les nouveaux sons qui peuvent y avoir autour. L’effet de surprise est amplifié par exemple en cas de césarienne : Toute la mécanique du travail pour le bébé n’a pas eu lieu. il est cueilli alors même qu’il n’avait même pas donné de signe qu’il était prêt. Cela doit être extrêmement déroutant pour lui! Il n’a pas eu aussi cette transition qui lui permet de prendre conscience de ses contours et limites corporelles…


Le bébé va donc ressentir tout ce qu’il se passe autour de lui. Il peut s’approprier le stress, la peur, l’agitation : de la mère, du père, du personnel soignant … Comme, il n’a pas encore conscience de son identité propre, il va tout absorber sans aucun filtre, jusqu’à croire que c’est lui qui vit ces émotions! Toutes ces émotions, croyances, ressentis vont être enregistrées, mémorisés dans une partie de son cerveau, le cerveau limbique. Cet enregistrement inconscient conditionnera ses transitions et ses premiers pas dans la vie.


Revenir sur l’histoire de naissance de votre enfant va nous permettre de faire le lien sur certaines de ses émotions, difficultés ou comportements et ainsi de mieux les comprendre pour ensuite les libérer.


Découvrez mes séances de massage pour bébé à Lyon.



15 vues0 commentaire